🔥 NOUVEAU CLASSEMENT NOVEMBRE 2022 🔥 DÉCOUVREZ LES TROTTINETTES PRÉFÉRÉES DES 50 000 LECTEURS MENSUELS DE MATROTT.COM

Quel antivol choisir pour sa trottinette électrique ?

Sending
User Review
0 (0 votes)

La trottinette électrique  n’est plus un jouet, un effet de mode ni même un gadget : elle foisonne un peu partout dans les grandes villes et représente désormais un marché particulièrement conséquent.  Avec un chiffre d’affaires frisant les 200 millions d’euros pour quasiment 500 000 ventes en France en 2019, beaucoup de personnes veulent la leur et on peut s’en procurer dans des gammes de prix allant entre 300 et 1300 euros. Il est donc temps de ne pas négliger un outil indispensable : son antivol.  

Les impératifs à connaître : 

Avant de choisir son antivol, il est nécessaire de bien connaître quelques règles d’or. 

  • Quel usage avez-vous de votre trottinette ? Si vous ne pouvez pas l’amener chez vous, vous éviterez de l’accrocher dans une rue trop isolée, à un point robuste, comme un poteau : toute ou  partie d’une nuit en extérieur peut suffire à une personne mal intentionnée pour vous la subtiliser. 
  • L’antivol parfait n’existe pas, mais il peut s’en rapprocher. Aucun d’entre eux n’empêchera en effet un voleur, souvent bien équipé et déterminé, d’arriver à ses fins, mais il pourra lui faire perdre un temps précieux qui pourra le faire renoncer. 
  • Pensez à la technique d’attache de votre antivol : une bonne méthode consiste à éviter de le laisser toucher le sol, en laissant peu d’espace pour le manipuler, afin de gêner les voleurs œuvrant par exemple avec un marteau ou un levier pour le briser. 
  • Il faut toujours attacher sa trottinette : de jour, de nuit, au petit matin : pour n’importe quelle course, un tel objet sans surveillance plus de dix secondes est susceptible d’être dérobé. 

Les différents types d’antivol de trottinette électrique : 

La palette des antivols disponibles est large, il faut bien les connaître pour faire le choix le plus adapté à l’usage de votre trottinette. 

  • Les antivols à câble : A câble fin ou épais, ils ont le grand avantage d’être faciles à transporter, à fixer à peu près partout, de plus dans une gamme de prix très abordable (comptez dès 10-12 euros environ) Ils sont cependant les plus faciles à couper pour un voleur déterminé, ils restent donc à utiliser principalement pour des arrêts très courts.
  • Les antivols à rotules en acier : Ils ressemblent aux antivols à câble, mais cette fois-ci l’acier se déforme quand une pince vient le couper, ce qui gêne considérablement une coupe franche. Ils restent faciles à transporter mais n’offrent cependant qu’une légère résistance face aux voleurs les plus équipés. 
  • Les antivols en U : Le plus populaire et le plus robuste des antivols reste une valeur sûre, car il est en mesure de considérablement ralentir les voleurs par sa robustesse. Il est cependant lourd, pas commode à transporter et moins facile à fixer dans la rue : il faudra parfois développer des trésors de stratégie et de repérage afin de trouver l’endroit adapté pour le fixer avec votre trottinette. 
  • Les antivols pliants : Comme tout ce qui est conçu pour être plié, il est très facile à embarquer dans vos virées urbaines, mais il en gagne en général une certaine fragilité, au niveau des fixations. Il ne découragera donc pas les voleurs les plus aguerris et motivés, et a aussi l’inconvénient d’être plus difficile à fixer dans la rue que les antivols à câble. 
  • Le bloque-disque : Cet antivol se fixe sur les freins de votre véhicule. Il l’empêche d’être manipulé en roulant, et peut être fixé à l’avant ou à l’arrière. Constitué d’acier trempé très résistant, il est de plus un des plus pratiques à transporter et manipuler. Son seul défaut est de ne pas être conçu spécifiquement pour les trottinettes, mais pour des véhicules plus lourds, comme des motos par exemple, non transportables par un voleur seul. Il ne doit donc pas être utilisé en solo, mais être couplé avec un autre type d’antivol en complément, ce qui a un coût. 
  • L’ancre au sol : il ne s’agit pas d’un antivol à proprement parler, car il s’agit d’une fixation de plus en plus souvent installées par des mairies, mais il est pratique d’en installer un chez soi, dans votre garage si vous en avez un. 
  • Les antivols avec alarme : Avec 100 décibels au compteur, ils misent sur une alarme pouvant faire fuir les voleurs, dans une gamme de prix globalement abordable. (une entrée de gamme à 13 euros environ) Avec ce profil, le bat blesse cependant sur leur robustesse globale. 
  • Les antivols menottes : Les petites menottes dernières nées arrivent à bien concilier les avantages des modèles précédents : globalement résistantes, pratiques à transporter (environ 1kg), elles semblent particulièrement adaptées à l’usage des trottinettes électriques. 

Le top 3 des meilleurs antivols de trottinette : 

Votre chouchou mérite le meilleur, voici donc notre sélection : 

  • Les menottes antivol Master lock : Disponible en 1 ou 9 maillons (73 à 90 euros) ou en version câble (29,90 euros) Son câble d’un mètre de long en acier tressé permet de conserver de la souplesse pour faciliter l’attache à peu près partout tout en conservant beaucoup de robustesse. On le verrouille avec une  clé à goupilles, qui  renforce sa résistance au forçage. Il est enfin très léger, avec moins de 500 grammes. 
  • L’antivol à alarme Combined brands antivol power lock :  Avec un câble de 80 cm de long, 2cm d’épaisseur, 110 décibels sont prêts à hurler pendant 15 secondes à chaque tentative de vol. Il est utilisable avec ou sans l’alarme grâce à son système de double verrouillage, et est fabriqué dans un acier très robuste qui pallie le gros défaut de beaucoup d’antivols à alarme. Mais ceci à un poids : environ 500 grammes en l’occurrence, pour un produit actuellement victime de son succès et en rupture de stock chez Amazon. On le trouve d’occasion dès 30 euros. 
  • L’antivol pliable 120 Bordo big ABUS 6000 : Avec ses articulations de 5 mm, en acier spécial reliées par des rivets, il présente une excellente protection contre la plupart des manipulations comme le crochetage. Livré avec deux clés, il est malgré son aspect massif facile à transporter grâce à une sacoche clipsable ou des bandes velcro fournies, à installer au niveau du porte-bidon. On peut se le procurer dans une gamme de prix étendue, de 75 à 271 euros en fonction des modèles. 

Comment mettre un antivol sur une trottinette ? 

Le choix de l’antivol étant fait, il est essentiel d’utiliser au mieux vos anges gardiens : 

  • La méthode la plus retenue est de placer votre antivol autour de la fourche, au-dessus de la roue avant de votre appareil. Comme pour les vélos, il est fortement déconseillé de le fixer sur une roue : elles sont en général faciles à démonter. La trottinette étant un véhicule relativement léger, de 10 à 20 kilos, il est facilement transportable, même si les roues sont bloquées : cela ne découragera pas un voleur. 
  • Il faut donc attacher votre trottinette à un point fixe, de préférence dans un endroit qui gêne un maximum les manipulations. 

3 conseils pour limiter les vols malgré les antivols : 

Les antivols sont de précieux outils, qui seront renforcés par ces rappels importants. 

  • Garder un œil sur votre véhicule : dans la mesure du possible, il est important de veiller à ne pas perdre de vue votre trottinette, pour détecter tous mouvements suspects dans ses environs. Même le meilleur antivol du Monde n’aura qu’un effet dissuasif sur tous les voleurs. Aucun ne pourra résister au plus motivé… S’il est à l’abri des regards. 
  • Ne laisser pas votre véhicule dehors la nuit : il est parfois tentant de se dire qu’un endroit bien choisi, avec un antivol de très haute qualité, bien positionné, peut tenir jusqu’à l’aube. Ce n’est pas le cas. Pour éviter une mauvaise surprise au réveil, emmenez-la dormir chez vous, la trottinette est relativement menue, elle n’a pas besoin d’avoir sa propre chambre. 
  • Garez votre trottinette dans des endroits très fréquentés : le regard des autres a parfois un pouvoir assez impressionnant : il pèse sur le dos des voleurs, qui préfèrent évidemment être totalement isolés pour passer à l’acte en toute quiétude. 

Conclusion

Face à la multiplication des appareils électriques et des tentations qu’elles présentes, il est donc devenu indispensable de s’équiper des meilleurs antivols, mais aussi des précautions les plus élémentaires : n’achetez pas un antivol massif si vous sortez une fois par semaine, pour des arrêts d’une minute, n’en utilisez pas non plus un modeste et abordable si vous utilisez votre trottinette quotidiennement. 

La gamme des outils disponibles est heureusement large : faites le choix de l’antivol le plus adapté à votre quotidien, votre pratique et vos habitudes, en ne négligeant jamais les certifications garantissant la qualité de votre produit. Un bon antivol, parfois deux, représente un coût certain, mais essentiel pour préserver votre trottinette des vols les plus rapides et faciles.

Plus d'articles
Oxelo Town 9 EF 2015 Trottinette Adulte Grande Roue
Trottinette Adulte Oxelo Town 9 EF V1